Truth Is Important

Who Is God

Who Is Jesus

Peace With God

Reformation

21st Century Reformation  Commentary

Encouragement



Past Features



 


 

 

Anthony Buzzard Website:

restorationfellowship.org

 

Anthony Buzzard e-mail:


anthonybuzzard@

mindspring.com

 

 

 

 

 


Anthony Buzzard Multimediaüber Anthony Buzzard
PDF

 

Anthony BuzzardQUI EST JÉSUS?

Un appel pour un retour

à la croyance en Jésus,

le Messie

Anthony Buzzard

  

page suivante>




Table des matières

Le Monothéisme de l’Ancien Testament confirmé par Jésus et Paul

Qui a dit que le Messie était Dieu?

Le Fils de Dieu

Le Fils de l’Homme, le Seigneur à la droite de Dieu

Jésus a prétendu ne pas être Dieu

La langue juive de Jean

La gloire avant Abraham

Le Logos dans Jean 1:1

La « divinité » de Jésus

Sous la forme de Dieu

Chef de file de la nouvelle création

« La terre habitée à venir en question »

Le contexte hébraïque du Nouveau Testament

Du fils de Dieu à Dieu le fils

L’homme et le message voilé

Ce que les lettrés admettent

Jésus, l’homme et le médiateur

La confession de l’église

Appendice


La suggestion que Jésus n’est pas, selon la Bible, « vrai Dieu de vrai Dieu » peut s’avérer surprenante
pour ceux habitués aux points de vue largement acceptés des principales dénominations. Il n’est
généralement pas connu qu’un grand nombre d’étudiants de la Bible à travers les âges, y compris de
nombreux lettrés contemporains, n’ont pas conclu que les Écritures décrivent Jésus comme « Dieu » avec un « D » majuscule.

Une différence d’opinion sur une telle issue fondamentale devrait nous inciter tous à un examen de la
question importante de l’identité de Jésus. Si notre adoration est d’être, comme la Bible le demande, « en esprit et en vérité » (Jean 4:24), il est clair que nous voudrons comprendre ce que la Bible révèle au sujet de Jésus et de sa parenté à son Père. Les Écritures nous avertissent qu’il est possible de tomber dans le piège d’une croyance en « un autre Jésus » (2 Cor. 11:4) – un « Jésus » autre que celui révélé dans la Bible comme le Fils de Dieu, le Messie promis par les prophètes de l’Ancien Testament.

Il est frappant que Jésus ne se soit jamais décrit comme « Dieu ». Également remarquable est l’utilisation du mot « Dieu » dans le Nouveau Testament – en Grec ho theos – pour décrire le Père seul, ceci 1315 fois. En revanche, Jésus est appelé « dieu » dans une poignée de textes seulement – peut-être pas plus que deux.1 Pourquoi cette différence impressionnante dans l’usage du Nouveau Testament, lorsque beaucoup semblent penser que Jésus n’est pas moins « Dieu » que son Père ?

Le monothéisme de l’Ancien Testament confirmé par Jésus et Paul

Les lecteurs des Écritures saintes du 21ème siècle ne peuvent pas facilement apprécier l’intensité du monothéisme – croyance en un seul Dieu – lequel était le principe fondamental de tout enseignement de l’Ancien Testament au sujet de Dieu. Les juifs étaient prêts à mourir pour leur conviction que le vrai Dieu était une seule Personne. Toute idée de pluralité au sujet de la divinité était rejetée comme idolâtrie dangereuse. La loi et les prophètes avaient à plusieurs reprises insisté qu’un seul être était vraiment Dieu et personne n’aurait envisagé « de distinctions » au sein de la divinité après avoir appris par coeur des textes comme les suivants (cités de New American Standard Updated) :

« Écoute, Israël! Le SEIGNEUR notre Dieu est un SEIGNEUR ! » (Deut. 6:4).
« N’avons-nous pas tous un seul Père ? Un seul Dieu ne nous a-t-il pas créés ? » (Mal. 2:10).
« Avant moi il n’a pas été formé de Dieu, et après moi il n’y en aura pas. » (Ésaïe 43:10).
« Je suis Dieu, et il n’y en a pas d’autre. » (Ésaïe 45:22). « Je suis Dieu, et il n’y a personne comme
moi. » (Ésaïe 46:9).

Des exemples de déclarations strictement monothéistes peuvent être tirés de l’Ancien Testament. Le fait important à observer est que Jésus, en tant que fondateur de la Chrétienté, a confirmé et renforcé l’insistance de l’Ancien Testament que Dieu est un. Selon les informations de son enseignement compilé par Matthieu, Marc et Luc, Jésus n’a absolument rien dit du tout pour perturber la croyance absolue de l’unité de Dieu. Quand un scribe (un théologien) a cité les mots fameux : « Dieu est unique, et il n’y en a pas d’autre que lui », Jésus l’a loué parce qu’il avait « répondu avec intelligence » et qu’il n’était « pas loin du royaume de Dieu » (Marc 12:29-34). Jesus lui-même a recité et affirmé le credo de son heritage juif.

Dans le compte-rendu de Jean sur le ministère de Jésus, Jésus a confirmé également le monothéisme illimité de son héritage juif grâce à des mots qui ne peuvent être mépris. Il a parlé de Dieu, son Père, comme « l’unique Dieu » (Jean 5:44) et « le seul qui est vrai Dieu » (Jean 17:3). Tout au long des discours qui ont été consignés, il a attribué le mot « Dieu » au Père uniquement. Il n’a jamais dit une seule fois qu’il était Dieu, une idée qui aurait donné l’apparence d’être à la fois absurde et blasphématoire. Les phrases monothéistes unitaires de Jésus dans Jean 5:44 et 17:3 reflètent l’idée de Dieu dans l’Ancien Testament comme étant une Personne unique. Nous pouvons facilement discerner aussi le judaïsme et l’orthodoxie de l’Ancien Testament de Paul qui a parlé de sa croyance Chrétienne en « un seul Dieu, le Père » (1 Cor. 8:6) et le « Dieu unique » distinct d’ « un seul médiateur entre Dieu, et les hommes, le Christ-Jésus, lui-même homme » (1 Tim. 2:5). À la fois pour Jésus et Paul, Dieu était un seul Être non créé, « le Dieu et le Père de notre Seigneur Jésus-Christ » (Éph. 1:3). Même après que Jésus ait été élevé à la droite du Père, le Père reste, selon Jésus lui-même, son Dieu (Rév. 3:12).

page suivante>

 

 





| Home | About 21st CR | Multimedia | Contributors | Spread the Word | Contact Us | Truth Is Important | Who is God | Who is Jesus |

| Peace with God | Reformation | 21st CR Commentary | Encouragement | Past Features | Permissions | Privacy Policy | Site Map |

Copyright © 2010 21st Century Reformation. All rights reserved.

Website and Design by " Sharon"